Actualités

Le directeur de la Sécurité publique de Mashteuiatsh, M. Simon Vanier, tient à aviser la population et les médias que la jeune Mégan Étienne Charlish a été retrouvée saine et sauve lundi soir sur le territoire de la MRC du Fjord-du-Saguenay. Mégan Étienne Charlish avait été portée disparue le 28 février dernier. Elle était en fugue depuis cette date et certaines informations provenant du public ont permis de la retracer au grand soulagement de ses proches et de sa communauté.

La Sécurité publique de Mashteuiatsh tient à remercier la population et les médias pour leur soutien.

Katakuhimatsheta annonce des changements à la répartition des responsabilités spécifiques des élus, afin d’assurer un fonctionnement efficace et pratique de leurs activités, suite au retrait des responsabilités spécifiques du conseiller Stéphane Germain.

Nehlueun pishimu

Différentes activités sont prévues au cours du mois de mars, Mois des langues autochtones, sous le thème « Nishutsheliten nehlueun ».

Le 12 décembre 2017, le projet de loi S-3, Loi modifiant la Loi sur les Indiens pour donner suite à la décision de la Cour supérieure du Québec dans l'affaire Descheneaux c. Canada (Procureur général), qui permet d'élargir l'admissibilité au statut d'Indien, a reçu la sanction royale, et est entré en vigueur le 22 décembre 2017.

Pour présenter une demande d'inscription au registre des Indiens en vertu du projet de loi S-3, visitez le site Web du ministère Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) ou cliquez directement sur le lien ci-dessous. Vous y trouverez toutes les informations pertinentes ainsi que les formulaires nécessaires pour une demande d’inscription.

Liens pertinents :

Veuillez prendre note que les écoles Amishk et Kassinu Mamu seront fermées pour toute la journée, le mardi 23 janvier 2018, en raison des mauvaises conditions météorologiques. Le service de garde sera cependant ouvert.

Merci de votre attention.

L’adoption d’une Constitution de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh est la principale priorité dévoilée par les élus de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan lors d’une rencontre publique qui s’est tenue le 20 janvier 2018 à la salle communautaire de Mashteuiatsh. Cet exercice communautaire et démocratique visera à rassembler les Pekuakamiulnuatsh autour d’un grand projet de société.

C’est une œuvre de la jeune Océane Boivin, 12 ans, de l’école Kassinu Mamu de Mashteuiatsh qui a été sélectionnée pour apparaître sur la carte de Noël 2017 de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan. L’œuvre a été réalisée dans le cadre d’un cours d’art à l’école.

20171219 093525v2

L’élève a reçu les félicitations du chef Clifford Moar et de ses collègues et une carte-cadeau lui a été offerte lors de sa visite le 19 décembre, en compagnie de sa mère et d’une enseignante de l’école.

Pekuakamiulnuatsh Takuhikan est fier de faire connaître et rayonner le talent de cette jeune artiste. La carte de Noël est produite en quelques centaines d’exemplaires et elle est expédiée à plusieurs collaborateurs, partenaires et amis de la communauté.

Une période de sélection est actuellement en cours pour le programme de Bourses individuelles en loisir, sport et ilnu aitun ainsi que pour le programme de Bourses de mérite.

Les inscriptions prennent fin le 15 janvier 2018 à 16 h.

L’appellation Pekuakamiulnuatsh pour désigner les « Ilnuatsh du Pekuakami » est utilisée depuis de nombreuses années. Cependant, le nom légal de la bande au sens de la Loi sur les Indiens, soit bande des Montagnais du Lac-Saint-Jean, était demeuré inchangé jusqu’à tout récemment.

Le changement du nom de la bande nécessitait un processus formel de plusieurs mois qui incluait l’adoption d’une résolution par Katakuhimatsheta (Conseil des élus) et l’envoi à Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) d’une demande de changement. À cet effet, suivant une requête formulée par Pekuakamiulnuatsh Takuhikan auprès d’AANC par voie de résolution en mai 2016, nous désirons vous annoncer que le changement du nom de la bande pour Première Nation des Pekuakamiulnuatsh est maintenant officiel.

Pekuakamiulnuatsh Takuhikan joint sa voix à celle de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador et dénonce vivement l’inaction des gouvernements fédéral et provincial qui n’ont à ce jour proposé encore aucune solution pour le financement des services de police des Premières Nations. Mashteuiatsh est encore placée devant une situation où l’avenir de son service est à la merci d’échéanciers serrés et incertains.