Actualités

Pekuakamiulnuatsh Takuhikan tient à informer la population que des mesures préventives sont prises dans la foulée de l’annonce du premier ministre François Legault, ce midi, en lien avec la maladie à coronavirus qui sévit actuellement dans le monde entier. Pour l’instant, rappelons-le, les mesures dont il est ici question ne sont que préventives. Aucun cas de COVID-19 n’a été signalé ou rapporté dans la communauté ou parmi les membres de la communauté de Mashteuiatsh.

En 2014, Pekuakamiulnuatsh Takuhikan signait avec Produits forestiers Résolu (PFR) une première entente d’achat-vente de bois en lien avec le volume de bois consenti à la communauté de Mashteuiatsh. Par cette entente, PFR devenait un partenaire pour opérer, transformer et vendre le bois provenant du volume de 200 000 mètres cubes récolté annuellement.

Depuis 2014, l’entente de 200 000 mètres cubes a été renouvelée en 2015 pour 2 ans, puis en 2018 pour une période de 5 ans, soit jusqu’au 31 mars 2023, pour un volume de 250 000 mètres cubes. Pekuakamiulnuatsh Takuhikan a choisi de renouveler l’entente avec PFR en raison des résultats significatifs obtenus en termes de retombées socio-économiques pour l’ensemble de la communauté de Mashteuiatsh tant sur le plan des contrats octroyés à des entreprises issues de Mashteuiatsh que des emplois créés en forêt et en usines.

Les élus de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh sont préoccupés et suivent de près les événements qui se déroulent depuis plus d’une dizaine de jours en Colombie-Britannique et ailleurs au pays. La situation de la nation Wet’suwet’en et les circonstances ayant mené à ces contestations sont particulières et complexes. Le chef Clifford Moar a déclaré que, pour les élus de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh, la clé réside dans le dialogue et le respect mutuel, comme solution au dénouement de la crise, ce qui implique un véritable changement d’attitude des gouvernements. « La Première Nation que je représente détient un titre aborigène et des droits ancestraux incontournables. On réalise que l’éclatement des relations entre les gouvernements et les Premières Nations résulte d’un manque de considération et de reconnaissance des gouvernements qui n’ont pas su établir une relation de respect, de nation à nation », a souligné le chef Moar.

Le Comité de femmes de Mashteuiatsh Puakuteu et la Table de concertation des groupes de femmes du Saguenay—Lac-Saint-Jean ont procédé le 7 février au lancement d’une démarche pour l’égalité et la parité entre les femmes et les hommes de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh, avec la collaboration de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan. Le lancement se déroulait à la salle Ushkui de Mashteuiatsh, lors d’un brunch communautaire organisé dans le cadre de la Semaine de la promotion de la vie.

Le vice-chef aux relations avec les Premières Nations et les gouvernements et conseiller désigné au territoire de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, Charles-Édouard Verreault, assistait aujourd’hui à la conférence de presse de la direction de la réserve faunique des Laurentides pour le dévoilement du programme des festivités prévues pendant l’année dans le cadre du 125e anniversaire de la création du « parc des Laurentides ». Cette portion du territoire, rappelons-le, fait partie de Nitassinan, le territoire ancestral des Pekuakamiulnuatsh.

125 sepac 9 6

C’est une œuvre de Norah Moar, élève de 3e secondaire de l’école Kassinu Mamu de Mashteuiatsh, qui a été choisie pour apparaître sur la carte de Noël 2019 de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan. L’œuvre, qui allie collage et poésie, a été réalisée dans le cadre d’un cours d’art à l’école.

CarteNoel2019

Le vice-chef aux relations avec les Premières Nations et les gouvernements et conseiller désigné au territoire de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, M. Charles-Édouard Verreault, exprime son inquiétude et déplore l’absence de consultation de sa Première Nation en ce qui a trait à la récente décision du gouvernement du Québec d’annuler les mesures de protection dans trois massifs forestiers se trouvant dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

À l’instar des villes de Roberval et de Saint-Félicien, Mashteuiatsh bénéficie depuis peu du service d’Accès Transport, permettant aux usagers d’utiliser un nouveau service de transport local accessible à tous, à travers les différentes bornes d’arrêt identifiées à divers endroits dans la communauté des Pekuakamiulnuatsh et en direction de Roberval.

Une période de sélection est actuellement en cours pour le programme de Bourses individuelles en loisir, sport et ilnu aitun ainsi que pour le programme de Bourses de mérite.