Actualités

Le 18 octobre dernier, la municipalité de Baie-Sainte-Catherine dévoilait le Chemin Fleuve et Fjord, une promenade piétonne aménagée qui relie le quai de la Traverse au site de la Pointe-aux-Alouettes. Ce parcours de 5 kilomètres, comprenant des panneaux d’interprétation, ramène littéralement dans l’esprit la Grande Alliance de 1603 où les Amérindiens et les navigateurs français se sont tendus la main en signe de collaboration. Les deux communautés innues d’Essipit et de Mashteuiatsh se sont jointes au projet pour rappeler leur occupation des lieux, à l’embouchure du Saguenay, avant l’arrivée des Français.

Pekuakamiulnuatsh Takuhikan accueille favorablement les grandes lignes du rapport de la Commission Viens qui expose des réalités connues et dénoncées depuis longtemps déjà. Ainsi qu’il en avait fait état lors de son passage à la commission d’enquête à Val-d’Or en novembre 2017, le principal enjeu réside dans la réelle volonté du gouvernement de s’acquitter de ses obligations de soutenir les Premières Nations afin qu’elles puissent offrir des services adaptés à leur culture, avec des moyens adéquats et équitables. Le constat de discrimination systémique est accablant et il doit être éradiqué.

L’activité de pêche printanière au filet des Pekuakamiulnuatsh s’est déroulée du 20 mai au 18 juin 2019. Selon des données recueillies par l’unité Droits et protection du territoire de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, les pêcheurs ilnu ont capturé au total 240 ouananiches et 5 335 dorés avec un effort de 33 filets pour 390 jours-filets. Ces données sont fournies en tenant compte de la proportion de 12 % des pêcheurs qui n’ont pas remis leur formulaire d’inventaire.

La Cour fédérale a récemment approuvé un règlement à l’échelle nationale visant à indemniser les personnes qui ont fréquenté un externat indien fédéral ou un externat fédéral géré par le gouvernement du Canada et qui y ont subi des mauvais traitements ou des préjudices. Le règlement comprend une indemnité pour les anciens élèves admissibles ayant fréquenté un des externats répertoriés, en fonction du niveau des torts subis.

L’information à jour concernant le règlement ainsi que le processus de réclamation est disponible sur le site Web https://indiandayschools.com/fr/. Pour l’instant, il faut attendre l’expiration d’un délai de 120 jours à compter du 19 août 2019 (date de l’approbation du règlement) avant de pouvoir déposer une demande d’indemnisation. Une fois que ce délai sera passé et que le processus d’indemnisation aura commencé, les individus auront deux ans et demi pour remplir le formulaire de demande d’indemnisation.

La direction Santé et mieux-être collectif a entrepris des travaux visant à développer son service de protection de l’enfance et de la jeunesse. L’objectif de ces travaux est d’offrir des services en accord avec la culture des Pekuakamiulnuatsh et de tout mettre en œuvre pour que nos enfants demeurent dans la communauté. Pour y arriver, nous avons besoin de vous.

C’est maintenant chose faite, suite au décret du gouverneur en conseil dans le cadre du processus légal d’ajout aux terres de réserve du gouvernement du Canada, le territoire de Mashteuiatsh compte dorénavant 1,05 km2 supplémentaire, faisant passer sa superficie totale à 16,05 km2.

Nous désirons informer les Pekuakamiulnuatsh que des exemplaires du Peikupipun takuhimatsheuan : Rapport annuel du 1er avril 2018 au 31 mars 2019 sont disponibles dès maintenant à la réception de Takuhikanitshuap, l’édifice principal de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, 1671, rue Ouiatchouan, à Mashteuiatsh. Le document peut également être consulté en ligne sur le site Web.

Pekuakamiulnuatsh Takuhikan a approuvé le 26 juin le Programme d’occupation de Tshitassinu en remplacement du Programme ilnu aitun. Le programme offre des mesures de soutien pour l’occupation de Tshitassinu par les Pekuakamiulnuatsh et pour la pratique d’ilnu aitun, afin de contribuer à la transmission culturelle pour les générations présentes et futures.

La date limite pour poser sa candidature est le lundi 19 août 2019 à 16 h 30, aux bureaux de l’unité Droits et protection du territoire, 1671, rue Ouiatchouan, à Mashteuiatsh.

Pekuakamiulnuatsh Takuhikan exhorte le gouvernement du Québec à appliquer le principe de précaution concernant le caribou forestier et à mettre en place dès maintenant des mesures de protection visant à favoriser sa réhabilitation dans les forêts de la région et du Québec.

Pour l’édition 2019 de Mamuhitunanu, le Grand rassemblement des Premières Nations (GRPN), certains changements ont été apportés aux règlements officiels des compétitions sportives, soit pour les courses de canot, le portage et le triathlon.