Actualités

Le ministre d’État (Agence de développement économique pour les régions du Québec) et député de Roberval–Lac-Saint-Jean, M. Denis Lebel, était à Mashteuiatsh ce matin pour faire une annonce de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) touchant le logement social, en compagnie de la vice-chef du Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean, Mme Marjolaine Étienne.

Les Premières Nations d’Essipit, de Nutashkuan et de Mashteuiatsh, représentées au sein du Conseil tribal Mamuitun mak Nutashkuan (CTMN) pour la négociation territoriale globale, seront parties prenantes d’une importante expérimentation avec le gouvernement du Québec visant à définir le premier concept d’une aire d’aménagement et de développement innue (AADI) sur Nitassinan, le territoire ancestral.

C’est avec beaucoup de fierté que le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean donne aujourd’hui le coup d’envoi du projet de construction du Site de transmission culturelle ilnu de Mashteuiatsh, un concept qui allie les fonctions de transmission de la culture à celles de l’accueil touristique. Ce lieu unique deviendra non seulement un attrait majeur pour les visiteurs en offrant une fenêtre exceptionnelle sur le mode de vie et les traditions des Pekuakamiulnuatsh, mais aussi un endroit de prédilection permettant le partage du savoir et de la culture entre les générations.

À Mashteuiatsh, les Pekuakamiulnuatsh sont prêts à célébrer le passage du symbole rassembleur qu'est la flamme olympique, le 2 décembre prochain. C’est devant un véritable décor humain, sur les rives du majestueux Pekuakami, que sera accueilli le cortège attendu en fin de matinée.

À Mashteuiatsh, le mois d’octobre 2009 marquait le transfert de la 20e maison 56.1 par le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean. Ainsi, depuis 2007, 20 occupants sont devenus propriétaires à part entière de leur demeure après une période d’occupation de 25 ans.

Dans une démarche d’affirmation culturelle et dans la perspective de l’autonomie gouvernementale des Pekuakamiulnuatsh, un groupe de travail politique a été formé afin de procéder à une consultation sur une dénomination en nehlueun pour l’organisation, en vue de remplacer éventuellement l’appellation Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean.

« En créant la firme d’ingénieurs conseils Kaniu experts-conseils, en coentreprise avec Cegertec, le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean pose aujourd’hui un geste des plus prometteurs pour le développement de la communauté ilnu », a déclaré M. Gilbert Dominique, chef des Pekuakamiulnuatsh, lors du lancement officiel de la nouvelle firme aujourd'hui à Mashteuiatsh. Partenaire à 49 % dans la nouvelle coentreprise, le président-directeur général de Cegertec, M. Jeannot Harvey, a tenu à souligner sa fierté de « créer un partenariat d’affaires gagnant-gagnant entre Cegertec et le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean. C’est un véritable processus de transfert d’expertise que l’on débute ce matin. Kaniu est promis à un bel avenir, j’en suis pleinement convaincu ».

La communauté de Mashteuiatsh accueillera la flamme olympique des Jeux de Vancouver 2010 de brillante façon le 2 décembre prochain, en présentant deux porteurs de flambeau ainsi qu’un aîné honoraire. Le chef des Pekuakamiulnuatsh, Gilbert Dominique, a le plaisir d’annoncer que Mélanie Courtois et Jean-Pierre Verreault seront les porteurs de la flamme olympique, alors que Albert Raphaël, l’aîné honoraire, recevra la flamme et aura l’honneur d’allumer la vasque portative.

Le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean recommande à la population de Mashteuiatsh de s’abstenir de voter lors de l’élection municipale générale de Roberval qui aura lieu le 1er novembre 2009.

Les trois chefs des Premières Nations de Mashteuiatsh, Essipit et Nutashkuan ont participé à la Commission parlementaire portant sur le projet de loi 57 sur l’occupation du territoire forestier le 22 septembre 2009. Ces derniers ont pu présenter leur mémoire et échanger avec les membres de la Commission sur plusieurs préoccupations à l’égard du projet de loi 57 qui porte préjudice et atteinte aux droits ancestraux, y compris le titre aborigène, sur leur Nitassinan (territoire ancestral).